Archives de catégorie : Automobile

Quelles sont les directives relatives aux voitures de course sur circuit ?  

voiture de course sur circuit

La course sur circuit est sans doute l’une des formes de sport automobile les plus connues, mais ce que l’on sait moins, c’est qu’elle est beaucoup plus accessible qu’on ne le croit, avec une saison complète et une voiture de course à partir de 10 000 €. Les courses ont toujours joué un rôle important dans l’industrie automobile. Les constructeurs automobiles aiment se vanter de leurs victoires en course, de leur participation à des séries précises et de tous leurs parrainages.

En plus d’être une activité où s’affrontent les meilleurs pilotes et équipes, les courses de pointe sont tout aussi compétitives sur le plan technologique. Les courses automobiles sont devenues bien plus qu’un simple spectacle de voitures rapides sur une piste. Voici notre guide pour vous aider à connaitre les directives relatives aux voitures de course sur circuit.                                                    

Qu’est-ce qu’une course sur circuit ?       

voitures de course sur circuit

Un certain nombre de voitures de course sur circuit  s’affrontent roue contre roue sur une piste de course. Le gagnant est le premier concurrent à atteindre le drapeau à damier, qui tombe dès que le nombre de tours de course spécifié ou le temps imparti ont été effectués.

La plupart des réunions comprennent des séances d’entraînement, des qualifications et au moins une course.    

Comment puis-je commencer ?

Avant de vous lancer, allez à quelques réunions de course et discutez avec certains de vos rivaux dans le paddock. L’étape suivante consiste à acheter un pack de démarrage, qui comprend une forme de licence de compétition et une clé USB contenant un film éducatif, ainsi qu’une réplique numérique de l’annuaire. Vous devez ensuite passer un test, et l’examinateur doit tamponner votre formulaire de licence pour la voiture de course sur circuit.

Si vous êtes âgé de cinquante-neuf ans ou moins, seul un examen de la vue est nécessaire pour prendre le volant. Si vous avez 60 ans ou plus, un examen médical et un examen de la vue sont nécessaires.

voitures de course de circuit

Vous serez alors prêt à envoyer votre demande de licence de compétition de course interclubs, mais n’oubliez pas que vous devez généralement avoir au moins seize ans pour participer à la compétition. Vous devrez également faire partie de l’association de voiture de course sur circuit  qui organise le tournoi ou le championnat auquel vous souhaitez participer et vous inscrire en tant que pilote.

Améliorer la sécurité dans la voiture avec la rétrovision par caméra depuis l’habitacle.

De quel type de voiture ai-je besoin ?

automobiles de course sur circuit

Cela dépend du type de course que vous préférez, donc, idéalement, choisissez d’abord votre championnat et ensuite votre voiture de course sur circuit. Si, par exemple, vous choisissez le championnat BRSCC Ford Fiesta, il vous faudra une Fiesta, alors que si vous optez pour les Mighty Minis de BARC, vous aurez besoin d’une Mini.

Votre voiture avec moteur hybride fonctionnement devra être conforme aux directives techniques. Les directives spécifiques d’un tournoi ou d’un championnat se trouvent dans les règlements supplémentaires élaborés avec l’aide de l’organisateur. Un scrutateur examinera votre voiture de course lors de l’événement pour vérifier sa conformité et si elle ne l’est pas, vous ne serez pas autorisé à concourir.

De quels outils ai-je besoin ?

Vous aurez besoin d’outils de sécurité tels qu’un casque, un dispositif de retenue frontale de la tête, une combinaison et des sous-vêtements ignifuges, des bottes et des gants, qui doivent tous être conformes aux réglementations de la compétition pour les voitures de course sur circuit en suivant les tendances et innovations automobiles. Vous devez également disposer d’un système de protection contre le retournement, d’un harnais homologué par la FIA et d’un extincteur conforme aux normes en vigueur.             

Ai-je besoin d’un transpondeur de chronométrage ?

véhicules de course sur circuit

La plupart des courses sur circuit exigent que votre voiture de course sur circuit soit équipée d’un transpondeur de chronométrage. Les détails concernant le type de transpondeur requis sont précisés dans le règlement particulier de l’épreuve ou du championnat, disponible auprès de l’organisateur.

Quel est le principe du moteur hybride fonctionnement ?

moteur hybride fonctionnement

Les véhicules hybrides ont été créés par Jacob Lohner et Ferdinand Porsche en 1900. Ces véhicules associent des moteurs électriques à un moteur diesel ou à un moteur à essence classique. Ce mélange de moteurs sépare les véhicules hybrides des véhicules électriques.

L’association de moteurs électriques et de moteurs ordinaires entraîne régulièrement une baisse de la consommation de carburant. Ils sont considérés comme plus inoffensifs pour l’écosystème. C’est vrai : les ventes de véhicules mixtes explosent. Mais quel est le principe du moteur hybride fonctionnement ?                  

Qu’est-ce qu’une voiture hybride ?

moteur hybride fonctionnement

Un véhicule hybride utilise à la fois un moteur à essence classique et un moteur électrique comme sources d’énergie. La définition la plus simple d’un moteur hybride fonctionnement  est qu’il s’agit d’un croisement entre un véhicule à essence ou diesel et un véhicule électrique.

Cependant, ils ne sont pas considérés comme des véhicules électriques, car ils possèdent également un moteur à essence. Les véhicules mixtes sont devenus célèbres parce qu’ils consomment moins d’essence que les véhicules standards, ce qui les rend moins coûteux à exploiter et meilleurs pour le climat.

Existe-t-il des véhicules hybrides Diesel ?

Le moteur hybride fonctionnement diesel étant plus respectueux de l’environnement que les moteurs à essence, ils devraient en principe faire des crossovers exceptionnellement productifs.

moteur hybride fonctionnement

Pourtant, il n’y a effectivement pas beaucoup de mélanges diesel, car l’association de moteurs diesel et de moteurs électriques s’est avérée compliquée et coûteuse, ce qui annule une grande partie des fonds investis dans les carburants.

Comment fonctionnent les voitures hybrides ?

Il existe quatre principaux types de véhicules hybrides, et chacun fonctionne d’une manière quelque peu inattendue.

Véhicules hybrides en série

Dans un véhicule hybride série, le moteur hybride fonctionnement électrique entraîne les roues et le moteur à essence alimente un générateur qui fournit de l’énergie et charge la batterie. Le moteur à essence ne permet jamais de conduire le véhicule, il fournit essentiellement de l’énergie au moteur électrique. Par exemple lors de la marche arrière en utilisant la rétrovision par caméra, le moteur électrique s’enclenche et fait tourner les roues.

Les croisements peuvent utiliser les deux sources d’énergie en même temps, ou fonctionner avec la batterie sur de courtes distances. C’est ce qui les rend si efficaces dans le trafic imprévisible de la ville. Le moteur à essence entre en jeu lorsque la batterie devient faible ou que le véhicule a besoin de plus de puissance pour accélérer.

Des moitiés et des moitiés égales

Dans le cas d’un croisement égal, le moteur à essence et le moteur électrique sont couplés afin de coopérer pour conduire le véhicule. Le moteur à essence fait la plus grande partie du travail, et le moteur électrique donne un coup de pouce.

La principale différence par rapport aux mélanges en série est que le moteur à essence alimente le véhicule au lieu de produire de l’énergie. Ce type de moteur hybride fonctionnement est le moins cher à la création et à l’achat, mais il est moins respectueux de l’environnement que les mélanges en série complets.

Série moitié-moitié

Ces véhicules sont un mélange des deux premiers types. Le véhicule peut être propulsé entièrement par l’essence, simplement par l’électricité ou un mélange des deux. Le moteur à essence charge également la batterie comme une série croisée.

En conduite ordinaire, le moteur à essence est la source d’énergie essentielle, le moteur hybride fonctionnement aidant à donner un coup de pouce, par exemple en cas de surcharge. Dans tous les cas, en ville, dans un trafic lent, la batterie domine. Les mélanges série-égalité fonctionnent donc en réalité simplement à l’énergie électrique, mais seulement à faible allure.

Véhicules hybrides modulaires

Un véhicule avec un moteur hybride fonctionnement modulaire, fréquemment appelé PHEV (module crossover electric vehicle), est un système avancé qui ressemble davantage à un véhicule électrique. La batterie peut être chargée par le moteur à essence ou être connectée à une source d’énergie extérieure comme une station de recharge. Les batteries sont pour la plupart beaucoup plus grosses que celles du véhicule hybride standard, ce qui signifie que les PHEV peuvent parcourir de plus grandes distances grâce à la batterie.

moteur hybride fonctionnement

Les véhicules croisés utilisent un mélange d’essence et d’énergie pour faire avancer le véhicule. Cela signifie qu’ils consomment moins de carburant que les véhicules à essence ordinaire et que leur fonctionnement est donc plus efficace. Cela signifie également qu’ils émettent moins de substances appauvrissant la couche d’ozone, ce qui rend la charge du véhicule moins coûteuse et contribue à protéger le climat.

Néanmoins, le degré réel de respect de l’environnement, les rejets et les kilomètres par gallon obtenus varient en fonction du type de crossover, tout comme la vitesse et le style de conduite.

Les véhicules font également appel à différentes innovations pour accroître le respect de l’environnement, comme la transmission à variation continue (CTV). Ce type de transmission fait partie des tendances et innovations automobiles ces dernières années.Cela permet de rationaliser les vitesses du moteur hybride fonctionnement et les changements de vitesse pour une plus grande efficacité.

Comment améliorer votre sécurité en utilisant la rétrovision par caméra ?

rétrovision par caméra

L’utilisation des caméras de recul vous permettra d’avoir une vision claire de l’endroit où vous allez en marche arrière. Les caméras de recul sont devenues très populaires, et la plupart des personnes qui les ont installées disposent d’une fonction supplémentaire, à savoir un détecteur de stationnement en marche arrière. Ce dernier vous alertera en cas d’obstacle lors de vos déplacements en marche arrière.        

Les caméras de recul permettront de réduire considérablement le nombre d’accidents causés par les conducteurs lors de la conduite en marche arrière. Ce dispositif peut être connecté sans ou avec fil.

Une caméra est fixée à l’arrière de la voiture, et elle est reliée à un écran sur le tableau de bord où le conducteur peut voir ce qui se passe derrière lui et aussi cesser de s’inquiéter de heurter des obstacles bas. Mais comment améliorer votre sécurité en utilisant la rétrovision par caméra ? La réponse de notre site dans les sections ci-après.

Avantage des caméras de recul   

La rétrovision par caméra  est un appareil très efficace et performant, mais ils diffèrent les uns des autres. Les caméras ont des angles de vision différents ; les angles vont de 120 à 180 degrés.

rétrovision par caméra

Les constructeurs automobiles tentent depuis longtemps de résoudre le problème de la marche arrière. Ils ont commencé par proposer diverses solutions avant de se décider pour la caméra :

–          Ultrasons

Il s’agit de capteurs qui étaient placés au niveau du pare-chocs arrière du véhicule. Les capteurs émettent des impulsions acoustiques à haute fréquence qui contrôlent le son réfléchi. Lorsque l’automobile se rapproche d’un objet, le son acoustique change pour indiquer la proximité.

–          Le laser

C’était la deuxième solution, les faisceaux laser étaient tirés depuis l’arrière du véhicule et se réfléchissaient sur les objets. Cette méthode fonctionne mieux, mais pour qu’elle soit efficace, il faut de nombreux faisceaux pour couvrir la zone surveillée, ce qui rend cette approche trop coûteuse.

–          Infrarouge

Son utilisation n’a pas été entièrement couronnée de succès en raison de la mauvaise réflexion de la lumière, et il a également été absorbé par certains obstacles, ce qui n’a pas donné de résultats.

–          Caméras

rétrovision par caméra

C’est actuellement la solution la plus récente et la plus efficace en tendances et innovations automobiles. Cette fonction permet au conducteur de voir ce qui se passe derrière sa voiture, et d’améliorer sa précision.

Types de caméras de recul

Nous sommes à l’ère du numérique et, contrairement à ce qui se passait il y a quelques années, les rétrovisions par caméra ne consomment pas beaucoup d’énergie et ne vident donc pas votre batterie.

De plus, un petit écran convivial est fixé sur votre tableau de bord pour vous donner une vision claire de l’arrière de votre véhicule. Il existe deux types de caméras de recul, à savoir la caméra filaire et la caméra sans fil.

La rétrovision par caméra sans fil signifie simplement que vous ne devez pas utiliser de câblage dans votre véhicule. C’est un processus difficile, surtout en ce qui concerne l’installation. Elle permet de gagner du temps, car il suffit de fixer la caméra et de la connecter sans fil à l’écran du tableau de bord. La plupart des caméras sans fil sont étanches et offrent une vision nocturne.

La rétrovision par caméra filaire est un peu plus vieille. La caméra est reliée à l’écran du tableau de bord par des câbles. Bien qu’il soit encore efficace, ce type d’installation peut poser de nombreux problèmes, par exemple, les câbles peuvent se rompre d’une manière ou d’une autre et vous rendre aveugle à l’arrière. Ce mode d’installation est surtout utilisé sur les anciens modèles de voitures.

Il existe des angles morts lors de l’utilisation des rétrovisions par caméra, et si vous ne faites pas attention, vous pouvez rencontrer un obstacle. La caméra vous donnera une bonne vision de l’arrière, mais l’évaluation de la distance doit se faire manuellement. Les caméras doivent également être entretenues. Il faut les essuyer de temps en temps pour les garder propres afin que vous puissiez avoir une vision claire.  

Caractéristiques des systèmes de rétrovisions par caméra

Il y a l’emplacement des rétroviseurs par des écrans de haute résolution afin que la vision arrière soit plus prononcée. L’écran du tableau de bord s’allume automatiquement lorsque le véhicule est en marche arrière.

Vous pouvez également l’allumer manuellement lorsque le véhicule est déjà en marche arrière et que vous souhaitez avoir une vision de votre arrière. La rétrovision par caméra a également un grand angle de vue de 160-180 degrés et un microphone intégré.

L’utilisation de caméras de recul est un moyen de faciliter la marche arrière et de s’assurer que le conducteur ne heurte pas d’obstacles. Cependant, il existe une caractéristique supplémentaire, les capteurs de stationnement.

Vous pouvez installer les deux systèmes dans votre voiture, ou vous pouvez utiliser l’un des deux selon votre préférence. Les capteurs de stationnement sont également appelés capteurs de proximité, et ils sont utilisés pour alerter le conducteur en cas d’obstacles, notamment lors du stationnement.

Importance de l’utilisation de la caméra de recul sur votre véhicule

rétrovision par caméra

L’utilisation du système de rétrovision par caméra sur votre véhicule réduira les risques, en tant que conducteur, et cela percute votre véhicule contre un obstacle. Ils donnent au conducteur un niveau de précision, ce qui minimise les accidents.

Ils contribuent à réduire les cas d’accidents anormalement élevés. Ils permettent au conducteur d’avoir une vue claire de l’arrière du véhicule. Ce système rend le stationnement très facile et rapide.

Les constructeurs installent désormais des caméras de recul sur leurs véhicules. Au lieu d’acheter les caméras et de les fixer ensuite sur votre voiture, vous achetez une voiture qui possède toutes ces caractéristiques adaptées à votre type de voiture.

Si votre voiture est un ancien modèle, vous devrez installer la rétrovision par caméra manuellement. Le coût des caméras arrière varie en fonction de la marque. Vous devez prendre votre temps et choisir la caméra la plus appropriée pour votre véhicule.

Une caméra étanche est la meilleure, car vous n’aurez pas à vous inquiéter qu’elle soit abîmée par la pluie. L’achat d’une caméra sans fil est la meilleure solution, car la plupart des marques sont équipées d’une étanchéité et d’une vision nocturne, ce qui signifie que vous pouvez utiliser cette caméra même la nuit.

L’installation d’une caméra sans fil prend également peu de temps. La plupart des véhicules sont équipés d’un pare-brise arrière épais par mesure de sécurité, ce qui rend la visibilité impossible. C’est à ce moment-là que les caméras et les capteurs de proximité sont utiles.

Conclusion

La rétrovision par caméra a apporté de grands changements dans l’industrie automobile. Ils ont rendu le stationnement plus simple et ont également contribué à réduire le nombre d’accidents. Vous pouvez décider d’utiliser les caméras de recul ou les capteurs de proximité sur votre véhicule. Vous pouvez également choisir d’utiliser les deux, car cela vous permettra de mieux connaître vos angles morts.

La sécurité devrait être d’une importance capitale, surtout en cette ère de numérisation. Elle nous permet d’être capables de réaliser l’impossible. Dans l’ensemble, le système que vous décidez d’utiliser dépend de vos préférences.

Les 5 principales tendances et innovations de l’industrie automobile en 2021

tendances et innovations automobile

Vous êtes curieux de savoir quelles tendances et quelles startups auront bientôt un impact sur votre entreprise ? Explorez nos recherches sectorielles approfondies sur 4 859 startups et scaleups du secteur automobile et obtenez des informations sur les solutions technologiques grâce à Innovation automobile.

Une étude complète des tendances automobiles pour 2021 révèle que les technologies centrées sur l’information jouent un rôle clé dans l’avenir de l’industrie. L’industrie adopte les nouvelles technologies dans ses opérations à une échelle sans précédent. Outre les technologies telles que l’intelligence artificielle (IA) et le big data et l’analytique, qui existe depuis un certain temps, des technologies plus récentes comme l’internet des objets (IoT) et la blockchain trouvent également de nombreuses applications dans l’automobile.

1. Véhicules autonomes

Les véhicules autonomes ou à conduite automatique visent à réduire au minimum le besoin de conducteurs humains et sont appelés à transformer les transports quotidiens. Les flottes AV étendent la portée des livraisons du dernier kilomètre, réduisent le temps d’inactivité et visent à rendre les transports publics relativement plus sûrs. Par exemple, en réduisant les accidents causés par la fatigue ou la négligence des conducteurs. Les VA sont équipés de technologies de reconnaissance avancées, telles que la vision par ordinateur améliorée par l’IA pour identifier les obstacles le long du parcours.

Intvo

La startup américaine Intvo développe une technologie de prédiction du comportement des piétons. Contrairement aux technologies de détection d’objets bidimensionnels (2D) et tridimensionnels (3D) qui prennent en compte des paramètres limités, sa solution vérifie la position de la tête des piétons, le contact visuel et les mouvements des jambes, ainsi que les conditions météorologiques, et attribue un niveau de risque. Cela réduit les faux positifs dans la détection des piétons et améliore la sécurité des véhicules autonomes.

véhicule autonome

Udelv

La startup américaine Udelv propose des véhicules autonomes pour les livraisons du dernier kilomètre. Il combine des algorithmes d’intelligence artificielle avancés et des téléopérations à grande vitesse pour un guidage assisté par l’homme dans des situations uniques. Les fourgonnettes de la startup ont une capacité de charge d’environ 360 kg et peuvent atteindre une vitesse de 100 km/h environ. Les camionnettes livrent des produits d’épicerie provenant de magasins voisins et envoient une notification push lorsque la commande arrive.

2. Connectivité

Aujourd’hui, les véhicules sont dotés d’une identité numérique inviolable qui les différencie des autres véhicules du réseau. Cela permet de suivre facilement les données du véhicule pour divers cas d’utilisation tels que l’assurance, la sécurité du conducteur, la maintenance prédictive et la gestion de flotte. Le partage des données sur les véhicules n’aide pas seulement le client individuel, mais remanie l’ensemble de l’écosystème de la mobilité.

Réseau V2X

Le réseau V2X, basé au Royaume-Uni, propose une plateforme V2X (vehicle-to-everything) pour les transactions autonomes qui combine le géoréseau et la mise en cache pour permettre une communication en temps réel et à faible latence. La plateforme fonctionne sur des technologies de registres distribués (DLT) et permet un haut degré d’extensibilité. La startup utilise un cryptage de niveau entrepris pour permettre aux utilisateurs de contrôler leurs données et de renforcer les mesures de sécurité et de confidentialité.

NoTraffic

La startup israélienne NoTraffic développe une plateforme de signalisation routière alimentée par l’IA qui numérise la gestion des infrastructures routières et connecte les conducteurs aux routes de la ville pour gérer les différents défis liés au trafic. Les données de tous les usagers de la route sont transmises et traitées en temps réel pour permettre une mobilité intelligente. La solution sert également de base à des services supplémentaires tels que les micropaiements et la micromobilité.

3. Électrification

L’épuisement des réserves de combustibles fossiles et les dommages environnementaux causés par leur utilisation nécessitent la promotion des véhicules électriques (VE). Pour être plus largement adoptés, les VE doivent résoudre des problèmes tels que leur prix élevé, la pénurie de batteries, l’insuffisance des infrastructures de recharge, l’électrification des flottes, ainsi que l’utilisation d’énergies renouvelables pour alimenter les réseaux de recharge.

électrification

Lordstown Motors

La société américaine Lordstown Motors Corps fabrique un camion entièrement électrique. Le camion EnduranceTM est conçu pour être un véhicule de travail robuste et comporte moins de pièces mobiles que les véhicules commerciaux traditionnels, ce qui facilite l’entretien. Il est équipé de 4 moteurs électriques de moyeu pour assurer la transmission aux quatre roues et est capable de parcourir plus de 250 miles avec une seule charge.

ChargeX (ChargeX)

La société allemande ChargeX propose une solution modulaire de recharge des véhicules électriques qui permet de transformer les places de stationnement en stations de recharge. La plateforme de l’entreprise, Aqueduct, est facile à installer, dispose de quatre modules de charge jusqu’à 22 kW, fournit un rapport mensuel et utilise un câble de charge Typ2. La solution reconnaît les besoins énergétiques de chaque voiture et contrôle automatiquement la vitesse de charge de chaque véhicule.

4. Mobilité partagée

Avec les véhicules connectés, de nouveaux modèles commerciaux ont été introduits, axés sur la mobilité partagée comme alternative à la propriété traditionnelle des véhicules. Cela permet la mobilité en tant que service (MaaS) et décourage les véhicules inutilisés. Ces solutions répondent aux besoins d’une ville ou d’une entreprise sans qu’il soit nécessaire d’ajouter de nouveaux véhicules, ce qui réduit le temps d’attente de la flotte et la pollution causée par les véhicules à essence ou diesel.

Lancement de la mobilité

L’entreprise américaine Launch Mobility développe une plateforme pour une gamme de solutions de mobilité partagée. La plateforme LM Mission ControlTM propose des services de covoiturage flottant ou fixe, des services de navettes avancés, des scooters partagés sans station d’accueil, des programmes de location sans clé et une mobilité partagée de pair à pair. Le tableau de bord LM Mission ControlTM permet aux utilisateurs professionnels de gérer leurs flottes. En outre, leurs chauffeurs utilisent des applications prêtes à l’emploi ou en marque blanche pour gérer les réservations ou accéder aux véhicules à distance.

BEAM

mobilité partage

Beam, une startup basée à Singapour, se concentre sur les scooters électriques pour promouvoir la mobilité partagée dans la région Asie-Pacifique. Ses scooters utilisent un châssis en aluminium de qualité aéronautique et sont conçus pour être partageables, sûrs, fiables et durables. Les utilisateurs découvrent le scooter Beam le plus proche sur l’application et le garent dans des lieux publics visibles après le trajet. En outre, la plateforme de micromobilité offre une alternative durable aux déplacements sur de courtes distances et contribue à réguler le trafic dans les villes.

5. Intelligence artificielle

Les technologies d’intelligence artificielle telles que l’apprentissage automatique, l’apprentissage profond et la vision par ordinateur ont des applications dans l’automatisation robotique dans l’industrie automobile. Ceux-ci guident les voitures autonomes, gèrent les flottes, aident les conducteurs à améliorer la sécurité et améliorent les services tels que l’inspection des véhicules ou les assurances. L’intelligence artificielle trouve également des applications dans la construction automobile, où elle accélère les cadences de production et contribue à réduire les coûts.

RevitsOne

intelligence artificiel

La startup indienne RevitsOne propose un logiciel de gestion de flotte alimenté par l’IA, adapté aux flottes de différentes tailles. Le système de gestion des véhicules de la startup fournit des informations sur la vitesse, les performances vitales et la santé. Les conducteurs bénéficient de Voicera ID, un assistant vocal virtuel qui les aide à suivre les informations dont ils ont besoin. En outre, l’enregistreur de vitesse embarqué limite la vitesse pour décourager les comportements de conduite dangereux.

Apex AI

La société américaine Apex AI permet aux constructeurs automobiles de mettre en œuvre des solutions d’IA complexes. Apex.OS fonctionne sur les unités de contrôle électronique (ECU) des voitures et offre des API robustes, fiables et sécurisées pour développer des solutions de mobilité autonome. ApexAutonomy offre des modules pour construire la perception, la localisation et le contrôle en 3D afin de permettre les véhicules autonomes. Enfin, MARV. Automotive est une plateforme de gestion des données configurable et évolutive qui transmet de manière fiable les données des véhicules vers le cloud.